Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

b-foot.overblog.com

b-foot.overblog.com

L'actu Foot analysée, commentée, critiquée... différemment.


Paris-Monaco : un match qui vaut des millions !

Publié par Macky sur 20 Septembre 2013, 15:17pm

Catégories : #PSG, #Monaco, #Cashico, #Ligue1

Paris-Monaco : un match qui vaut des millions !

L’heure de vérité a sonné ! Dimanche soir 21 heures. Parisiens, Monégasques, et simples passionnés seront rivés devant leurs écrans, pour, on l’espère, ce qui sera LE gros match de cette première partie de saison.

Le « Cashico » rêvé

On l’attendait, on le rêvait, on l’imaginait, et ce dimanche, nous le vivrons. Enfin..

Qui l’eut cru un an plus tôt qu’un club français, installé paisiblement sur son rocher, au soleil dans le Sud de la France, viendrait déjouer les plans Qatariens ? Pas d’études de marché, pas d’analyses de la concurrence des Qataris ? On fonce et on verra ? Non, bien sûr que non, ils n’ont rien vu venir. Même le Prince Albert n’avait pas imaginé que sa ville retrouverait un jour un vrai club de Foot. Et pourtant, le 23 Décembre 2011, le « Messi » est arrivé. Pas aussi doué que Léo mais très certainement plus riche, Dimitry Rybolovlev tel un sauveur, marque un tournant dans l’histoire du club de la principauté. Ce riche oligarque russe ne manque pas d’ambition, remonter l’ASM en Ligue 1 et en faire un des clubs les plus influents en Europe, rien qu’ça.. Et pourtant, il disait vrai..

Une situation qui n’est pas sans rappeler celle du Paris Saint Germain. Deux clubs précoces, sortis de nul part, dotés d’un réservoir financier no limit et d’une soif d’expansion incommensurable. Le dicton voulant « que l’argent ne fasse pas le bonheur» n’aura jamais été aussi faux qu’avec ces deux clubs. Sans avoir l'air philosophique, le Foot sans argent c'est comme... jouer au poker sans jetons. Aucune chance. Triste réalité...

Cependant, ne leur enlevons pas leurs mérites, avoir de l’argent c’est bien, c’est même très bien, mais savoir l’utiliser c’est autre chose. Fort heureusement, décideurs parisiens comme décideurs monégasques sont presque aussi intelligents (du moins footballistiquement parlant), que fortunés.

A l’instar d’un club comme Arsenal riche comme Crésus, Paris et Monaco ont su recruter, n’ont pas eu peur de dépenser, acheter de grands joueurs devenant leur maître mot, voilà leur mérite !

Les deux meilleurs N°9 au Monde s'affronteront Dimanche soir

Les deux meilleurs N°9 au Monde s'affronteront Dimanche soir

Monaco encore trop juste ?

Parler d’argent c’est bien, mais parler foot c’est mieux. Alors allons-y.

Paris part-il favori? Ou bien Monaco, emmené par un Falcao des grands soirs, ressortira-il gagnant dans ce duel au sommet ? En toute impartialité (n’étant ni parisien ni monégasque) je pense avoir une idée sur la question.

Objectivement, avouons-le, sur le papier Paris est meilleur. Certains me diront que Falcao, Moutinho, Kondogbia et autres Abidal, c’est très fort, mais je leur répondrais qu’Ibrahimovic, Cavani et Silva (pour ne pas prendre les meilleurs), c’est un poil plus fort !

Fanatisme parisien non, réalisme et objectivité oui. C’est évident, poste pour poste, Paris est au-dessus. A l’exception de Falcao, 99% des entraîneurs ayant le choix entre le onze monégasque et le onze parisien choisiront le deuxième (les 1% sont ceux qui auront oublié qu’Abidal et Carvalho c’est 69 ans à eux deux, que Kurgawa et Carasco, c’est encore un peu frêle et que Romero ou Subasic, bah c’est comme avoir le choix entre Sébastien Frei et Nicolas Penneteau).

A l’instar d’un PSG victorieux en coupe d’Europe mardi soir et plutôt convaincant sur le plan du jeu, l’AS Monaco paraît encore un peu tendre. En rodage dirions-nous. Pas très au point tactiquement, Ranieri n’a jamais eu toute son équipe au complète. Toulalan un temps blessé, Kondogbia s’installant doucement au milieu de terrain et Rivière alternant banc de touche et titularisation, Monaco donne l’impression d’une équipe doté d’un potentiel mais pas totalement lancé. Paris arrive sûrement un peu tôt pour Monaco…

Attention, L’AS Monaco dispose de très bons joueurs, finira très certainement deuxième du championnat, assomera 3 week-end par mois ses adversaires de Ligue 1 sur le score de 4 à 0 et raflera une coupe nationale, mais Monaco ce n’est pas encore le PSG, du moins pour le moment.

Les deux clubs n'étaient pas aussi aisés à cette époque, mais Ronni régalait

Les deux clubs n'étaient pas aussi aisés à cette époque, mais Ronni régalait

Paris en avance

Le PSG dispose d’un, voire deux ans d’avance sur Monaco. Nasser El-Khelaifi peut se rassurer et dormir tranquille au moins pour un moment. Il affirme lui-même dans L’Equipe d’aujourd’hui « ne pas craindre Monaco », ajoutant, « Je n’ai jamais paniqué devant le recrutement estival de Monaco. Vous savez, cette présence de Monaco contribue à rendre la L 1 plus attractive. Sans le sel de la rivalité, les joueurs s’ennuieraient et certains d’entre eux ne voudraient même pas venir en France. Moi-même, ça ne m’intéresserait pas qu’on soit tout le temps sans forcer au sommet du foot français ».

En analysant de plus près, le président parisien évoque Monaco comme une simple aide, un simple coup de pouce pour attirer de grands joueurs au PSG. Pour le moins culotté, comprenons que l’AS Monaco n’est pour lui « concurrente » qu’en termes d’image.

Pour Nasser, Monaco a de l’argent, la dépense, fait parler de la Ligue 1, la rend attractive, tout ceci profite au PSG qui recrute plus facilement. Et Monaco sur le terrain ça donne quoi ? Ca le prince il n'en parle pas..

Alors, Paris affirmera-t-il sa suprématie dimanche soir ? Monaco fera-t-il taire tous les douteux (moi le premier) quant au rapport de force PSG/ASM ? Le rendez-vous est donné, tous à vos pronostics.

En tout cas, pour l’amour de notre championnat, Monsieur Al-Khelaifi, Monsieur Rybolovlev, un Grand Merci.

(Macky)

L'invention à la française

L'invention à la française

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents