Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

b-foot.overblog.com

b-foot.overblog.com

L'actu Foot analysée, commentée, critiquée... différemment.


La France, un pays de merde ?

Publié par Macky sur 16 Mars 2015, 10:01am

Catégories : #Ligue1, #PSG, #Zlatan, #OM, #OL

La France, un pays de merde ?

Quel dimanche de dingue en Ligue 1 ! Entre un LOSC qui en met trois, Bordeaux qui crée l’exploit et Lyon qui s’en sort bien, franchement, comme dit Zlatan, la France est-elle « a Shit country » ?

Zlatan, affaire classée ?

« En 15 ans, je n'ai jamais vu un tel arbitre, dans ce pays de merde. Ce pays ne mérite pas le PSG ». Voilà les propos d’Ibrahimovic lâchés hier. Simple et efficace comme à son habitude, le géant suédois n’y a pas été avec le dos de la cuillère. Et il faut croire qu’il s’est fait entendre.

Alors, affaire d’Etat ou simple réaction démesurée ? La France du Foot réagit. Excessivement… Une fois de plus.

Ah on aime ça les polémiques... Qui plus est quand elle vient d’un joueur du Paris Saint Germain. Fixez-lui un nez pointu, quelques tatouages et un accent nordique, c'est le jackpot ! Mettez Yambéré hier, avec les mêmes propos, pas sûr que ça fasse le même effet.

Franchement, quand certains se disent insultés, voire visés par de telles paroles, où va-t-on ? Oui Monsieur Jaffredo peut se sentir pointé du doigt, oui le corps arbitral est ciblé, très précisément d’ailleurs, mais la France du football, sérieusement. Et la France tout court, calmons-nous…

Puis il y a un peu de vrai dans Zlatan. L’erreur d’arbitrage est manifeste sur la passe en retrait. Ne pas la voir ou ne pas la siffler est stupide, proche de l’amateurisme tant l’erreur saute aux yeux.

Mais c’est aussi je pense un réel dégoût, un trop-plein d’erreurs pas seulement arbitrales qui agace le club de la capitale ces derniers temps.

Les instances étaient aussi visées, indirectement certes, mais visées. Pas senti soutenu après le refus d’ajustement de son calendrier (une absurdité sans nom au passage), Paris se sent parfois lâché, totalement abandonné, à juste titre.

Pas immoral ni dramatique donc, mais Zlatan peut logiquement risquer la sanction disciplinaire. Et elle peut d’ailleurs être corsée si le Conseil national de l’éthique se saisit du dossier. Ce qu’il fera à n’en pas douter.

Et puis, un peu de second degré. Si les couloirs du stade Chaban-Delmas ne faisaient pas dix kilomètres aussi… Bordeaux a aussi sa part de responsabilité…

Allez, parlons-foot maintenant, affaire classée.

La Ligue 1, pas de la merde !

Non Ligue 1 ne rime pas avec mouscaille. Non le foot français n’est pas minable. Oui, il reste encore du spectacle ! Et quel spectacle ! La preuve.

En guise de mise en bouche, Bordeaux-Paris levait le rideau à 17h. Et autant dire que les Parisiens héroïques mercredi n’en étaient rien hier après-midi.

Dominés par des Girondins inventifs, les hommes de Laurent Blanc n’ont jamais su prendre l’avantage. Pire, orphelin d’un Cabaye de nouveau blessé et d’un David Luiz touché à la cuisse, Paris repart sans le moindre point.

Les hommes de Willy Sagnol réalisent la sensation du week-end, pointant ce Lundi matin à deux petits points des monégasques quatrièmes, avant d’aller perdre dès le week-end prochain 1-0 à Toulouse. Parce que c’est aussi ça Bordeaux…

Quid de l’Olympico ? OM-OL, de la merde ?

Bon, score nul et vierge, je vous l’accorde, mais en termes de jeu, pas cracra, du moins pour Marseille.

« Le titre, c’est trop tôt », lâchait Huber Fournier en conférence de presse à l’issue du match. Je n’aurais pas dit mieux. Trop tôt pour l’OL, c’est un euphémisme au vu du match d’hier.

Littéralement bousculés par l’OM, les Lyonnais n’ont pas vu le jour durant plus de 80 minutes. Résultat, un point heureux accroché au Vélodrome, mais des doutes quant à la régularité du duo Fekir-Lacazette, tout simplement disparu hier.

À l’inverse, les hommes de Marcelo Bielsa ont réalisé un match parfait. Retrouvés, les Marseillais très haut dans leur pressing ont manqué d’un poil de réalisme, à l’image de Gignac sur le poteau, et d’un poil d’aide arbitrale, disons-le…

Oui le ballon avait clairement passé la ligne de but. Mais si compliqué à voir pour l’arbitre assistant caché par Lopes.

Pas de procès pour cette fois. En tout cas pas pour l’arbitre, mais pour les instances oui. Une nouvelle fois. La goal-line technology, vous connaissez ? Il n’y aurait pas eu débat.

Et après on se plaint que les Anglais sont en avance sur nous… Il est grand temps de se réveiller….

Si on ne veut pas donner raison au grand Zlatan….

(Macky)

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents