Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

b-foot.overblog.com

b-foot.overblog.com

L'actu Foot analysée, commentée, critiquée... différemment.


Fekir, nouveau Zidane ?

Publié par Macky sur 25 Mars 2015, 10:04am

Catégories : #Fekir, #EDF, #France, #Brésil, #Zidane

Fekir, nouveau Zidane ?

Après Yoann Gourcuff, Samir Nasri ou Marvin Martin, Nabil Fekir sera-t-il le nouveau chef d’orchestre français, futur héros national et grand numéro dix tricolore ?

En Une de l’Equipe ? Pas cette fois

"Fekir, nouveau Zidane ?" Il fut un temps, ça aurait pu être la Une de l’Equipe, sans problème. Mais fort heureusement, la presse s’est assagie, a grandi. Fort de son expérience, les médias français ont compris, ont appris. Comment briser un talent pur à coup d’encre pour faire du chiffre ou ruiner une carrière tout juste entamée par de simples titres ? Toute cette science-fiction désastreuse, la presse a banni. Pour notre plus grand plaisir.

"Fekir, nouveau Zidane ?" Il y a trois ans, l’Equipe l’aurait écrit, sans problème. Mais entre-temps, d’autres sont passés par-là. Hélas pour eux.

En bons cobayes, nos diamants bruts ne sont jamais devenus de pierres précieuses comme annoncé. En bons cobayes, Gourcuff, Nasri et autre Martin n’ont pas brillé en Bleu. Pire, ils ont terriblement déçu. Ils sont certes venus, oui ils ont vu, mais n’ont jamais vaincu, ils ont perdu. Perdu leur pari qu’ils n’ont jamais signé, failli dans leur mission qu’il leur était attitrée, contre leur gré.

En bon cobayes, ces trois-là auront tout de même été utiles.

Le 12 Octobre 2008, le France du Foot titrait : « Gourcuff, nouveau Zidane ! ». La veille, le Bordelais avait eu tort de mettre son premier but en Bleu contre la Roumanie. Non pas, qu’il n’aurait pas dû marquer, mais éviter cette frappe sèche de 35m, barre rentrante, juste sublime. Trop d’éléments comparables pour esquiver le rapprochement… Hélas.

Depuis, vous connaissez la suite…

Terminus, tout le monde descend

Dans la course au nouveau Zidane, tous ont jusque-là échoué. Pas pris le bon train ou éjectés en cours de route, les futurs grands numéros dix ne sont jamais arrivés à destination. Perdus pour certains ou trop étiolés pour d’autres, les nouveaux Zidane n’ont jamais été. Sûrement trop haute, la marche n’a jamais été passée.

Quid de MM ? "Marvin Martin nouveau ZZ" ? Titrait-elle. Bis repetita. Héros un soir de Juin 2011, Martin n’aurait jamais cru, même dans ses pires cauchemars, que son aventure sous le maillot bleu aurait été aussi expresse. Double-buteur et passeur décisif en moins d’un quart d’heure contre l’Ukraine pour sa première, Martin a totalement perdu le nord depuis. Oublié, l’ancien sochalien a explosé en plein vol, préférant pour compagnie de terrain son fameux Balmont-Gueye à un modeste Pogba-Matuidi. Après-tout, chacun ses choix.

Puis Nasri dans tout ça... Comparé à juste titre pour ses origines Marseillo-algériennes, sa position derrière l’attaquant et son goût prononcé pour le tripotage de ballon, Samir n’a jamais su prendre les commandes de l’EdF. Reconnus par tous pour sa carrière en club, Nasri aurait été sans doute celui qui aurait été le plus à même de reprendre le flambeau laissé par Zizou… Parole du principal intéressé.

Ironie quand tu nous tiens

Alors vous l’aurez compris, ce titre frôle le sarcasme. Fekir n’est pas le nouveau Zidane. Il ne l’a jamais été, ni le sera jamais.

Pourtant d’origine algérienne, entre autre meneur de jeu et au-dessus de la moyenne techniquement, la comparaison aurait été plausible pour certains. Mais ça tombe bien, pour le moment, c’est silence radio !

Auteur de sa première vraie saison en Ligue 1, lui le joueur de l’AS Saint-Priest il y a encore deux ans doit être protégé, ultra-protégé. Couvé même, au risque d’entrevoir impuissant, un commencement de trajectoire…douteuse. À la Gourcuff, Martin ou Nasri, pour ne pas citer de noms.

Un Zidane, on en a qu’un. C’est comme tout, il y a la copie et l’original. Alors s’il vous plaît, après France-Brésil, ou France-Danemark, si Fekir sort un match monumental, marque, dribble ou régale tout simplement, évitez la comparaison.

À vos risques et périls…

(Macky)

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents