Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

b-foot.overblog.com

b-foot.overblog.com

L'actu Foot analysée, commentée, critiquée... différemment.


Lyon au sommet de l’Olympico

Publié par Florian sur 27 Octobre 2014, 10:27am

Catégories : #Ligue1, #OM, #OL

Si l’Espagne regardait que vers Real-Barça, si l’Angleterre se tournait essentiellement vers Manchester – Chelsea, la France aussi pouvait profiter de son choc, OL-OM. Une belle tête de gondole, entre deux équipes qui cumulent les points communs cette saison, en particulier celui de bien performer dans le championnat.

Deux équipes en pleine forme s’affrontaient. L’OM avec son incroyable série de huit victoires consécutives, et Lyon dont les buts se ramassent à la pelle pour les équipes en visite à Gerland après la réception du FC Astra… Car les deux équipes bénéficient d’un avantage conséquent avec l’absence d’une coupe d’Europe. Avec un effectif inapproprié pour jouer sur deux tableaux aussi bien qualitativement que quantitativement, se concentrer uniquement sur le championnat permet de travailler plus sereinement. Encore une fois, aucune des équipes françaises ne semble tailler pour l’Europa League. Rien ne sert de crier haut et fort qu’on n’est pas bon parce que cette coupe ne nous intéresse pas, la vérité est que les clubs français sont presque à leur maximum… Demandez à Guingamp, ou à Lille.

Lacazette et les lyonnais ont pris le dessus sur les Marseillais.

Lacazette et les lyonnais ont pris le dessus sur les Marseillais.

Bref, revenons au match. L’OM est venu en leader, déterminé à étouffer Lyon comme leurs huit dernières proies. Mais l’OL ne se laisse pas faire. Le milieu gêne le pressing marseillais en premier mi-temps. Le style de jeu mis en place par Bielsa est confronté à son premier défi, contre une autre équipe très en forme. Il est incroyable de constater la différence d’un entraineur sur le jeu produit par son équipe. Avec presque le même effectif que Baup, l’OM est transfiguré. En deux mois, El Locco l’a prouvé : le boss, c’est lui. Après des piques lancées contre certains de ses joueurs, puis un face à face contre son président, qui a eu l’intelligence de ne pas en rajouter, il a gagné plus de crédits et de liberté que n’importe quel entraîneur en France. Ses résultats ne font qu’aller dans son sens.

Après une saison mitigée, symbolisée par l'absence d'une coupe d'Europe, l'OL et l'OM retrouvent leur place sur le podium de la Ligue 1

Le test semble concluant quand Lyon se met à reculer après le retour des vestiaires et est proche de plier… avant que Gourcuff ne vienne planter sa brandille 1-0. Après une première année fantomatique, et trois ans à l’infirmerie, voilà enfin l’ancien Bordelais qui retrouve des couleurs. Là encore, comment ne pas penser aussi à l’absence de coupe d’Europe, qui lui permet de récupérer une semaine entre chaque match ? Soulignons aussi l’excellent jeu de Lacazette, toujours boudé en EDF, mais qui a si souvent porté le club rhodanien.

L’OM veut revenir, mais trop maladroitement y parvenir. Lyon tient sa victoire de prestige.

Le retour de Gourcuff va de paire avec le renouveau lyonnais.

Le retour de Gourcuff va de paire avec le renouveau lyonnais.

Tout le monde a des raisons de se satisfaire : l’OM a montré que son pressing et son mode de jeu tenaient la route contre une grosse cylindré du championnat, l’OL termine ses trois matchs à domicile consécutif sur une très bonne note. Neuf points pris, neuf buts marqués pour un encaissé, difficile de parier sur ce bilan avant d’affronter Lille, Montpellier et Marseille. Paris se rapproche doucement sur la première place et peut aussi sourire. Reste plus qu’à s’imposer dans deux semaines contre les Phocéens, et les 11 points de retard (avec un match en moins de joué) de la semaine dernière seront effacés.

Après ce match, reste toutefois à confirmer les promesses dans la durée. Lyon va voyager, ce qu’il fait très mal cette saison (actuellement dernier dans le classement extérieur, avec deux points en quatre matchs !). Après sa parenthèse dorée, Marseille doit réenclencher une nouvelle dynamique, alors que ses adversaires vont commencer à mieux cerner les failles dans le jeu de l’OM. L’enjeu est de taille: avec Monaco encore en retrait au classement, la deuxième place devient accessible. Et terriblement attractive.

Florian

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents