Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

b-foot.overblog.com

b-foot.overblog.com

L'actu Foot analysée, commentée, critiquée... différemment.


L’AS Monaco enfin lancée ?

Publié par Macky sur 17 Septembre 2014, 12:40pm

Catégories : #-ASM, #-LDC

L’AS Monaco enfin lancée ?

Insipides en championnat jusque-là, la faute sans doute à un bordel monstrueux crée par leurs dirigeants en coulisse, les monégasques ont relevé la tête hier soir en s’imposant 1-0. Enfin !

Faire table rase du passé

Le Football va si vite… Deux ans déjà et le projet Monaco prenait forme. Des millions et des millions investis pour renouer avec un passé glorieux. Voilà le projet monégasque tel qu’il se présentait. Et au vu du résultat d’hier soir, force est de constater que neuf ans après, l’ASM gagne un match européen. Pari gagnant. Marché conclu. Pas si sûr …

Abasourdie vendredi après sa défaite contre Lyon, douteuse après le balayage nantais, attristée par sa contre-performance face à Lorient et réduite au néant par un Bordeaux quelconque, la saison monégasque s’annonçait comme très compliquée.

La faute à qui ? A quoi ? Aux joueurs pour la plupart très jeunes ou très vieux, pas préparés à devoir porter un projet aussi élevé que l’entend leurs dirigeants ? Je ne crois pas.

A un stade Louis II dépeuplé et sonnant creux, chassant les meilleurs joueurs ? Non plus.

Comme souvent, la cause du mauvais départ est politique ! Une politique bien délicate à saisir, peuplée d’incohérences et d’absurdités. Les joueurs eux-mêmes n’en déchiffraient rien. Vendre James pour 80 millions d’euros certes, mais le remplacer serait de trop ? Une recrue pour moitié, et l’autre dans la poche du russe serait trop demandé pour les quelques supporters monégasques ? Car de très bons meneurs de jeu il y en a à ces prix-là, beaucoup… Pire, sa deuxième superstar s’échappait elle aussi aux dernières heures du mercato sans le moindre suppléant... La messe était dite.

Fin du projet pour l’ASM, il faudra faire avec. Une seule arrivée (Bakayoko) et de nombreux départs (non des moindres) corsaient un poil le challenge auquel se prêterait Monaco cette saison. Concurrencer Paris en L1 ? A écarter. Gagner une coupe nationale ? A éviter, groupe restreint oblige. Passer les poules en LDC ? Telle est la question.

Monaco sous un autre visage

Dix-neuvième en championnat, l’ASM savait que ce match test face au leader de Bundesliga serait déterminant, si ce n’est décisif. Pour son parcours européen certes, mais aussi pour sa saison. Ce déclic, elle l’a eue. Chanceuse il est vrai en première mi-temps, Leverkusen aurait pu tuer le match coup sur coup, mais la réussite était monégasque. Heureusement en deuxième, tous les voyants passaient au vert.

Bien mieux en place défensivement, les monégasques paraissaient faciles en seconde période. Exerçant un pressing plus haut et une récupération de balle plus rapide, les joueurs du rocher ouvraient le score par Moutinho. Ah Moutinho… Joueur surcoté à mon goût et invisible jusque-là, on espère que ce but lancera enfin sa saison. J’en doute profondément …

Mieux aussi collectivement, les monégasques maitrisaient la deuxième mi-temps de bout en bout sans être vraiment mis en danger. Kurzawa énorme hier encore et omniprésent sur son côté gauche n’est plus qu’à un petit pas de l’Equipe de France. Sans doute notre futur latéral gauche en Bleus, c’est tout simplement un crack ! Un autre qui quittera inévitablement notre Ligue 1 prochainement, alors profitons-en.

Toulalan évidemment. Précieux dans la récupération et dans l’impact physique, jamais avare de combat en capitaine exemplaire, la « Toul » sort encore un match de très bonne facture. Incontestablement, Toulalan est un, si ce n’est le meilleur récupérateur français après Matuidi.

Mis dans l’ombre par la très bonne prestation du belge Ferreira Carrasco et la rentrée flamboyante du portugais Bernardo Silva, Ocampos a semblé en dedans hier. Berbatov lui, toujours aussi juste dans ces transmissions et décalage qu’un chanteur lyrique dans ses aigus, offrait une remise fabuleuse pour le 1-0.

Bémol tout de même sur la charnière centrale. Lent et parfois dépassé en première période, Raggi alterne trop souvent le bon et le moins bon, ce qui aurait pu être sanctionné plus d’une fois par Bellarabi.

Enfin, même Jardim avait meilleure allure hier sur son banc. Encourageant sans cesse ses protégés et très présent dans son rectangle, pour lui aussi le match était décisif. Annoncé officieusement en partance pour la sélection portugaise ce week-end, le coach de la principauté accueille bras ouverts cette victoire européenne.

Alors l’AS Monaco chanceuse mais victorieuse est-elle repartie pour un tour ? Sa saison est-elle enfin lancée après sa victoire 1-0 hier ? Des raisons d’y croire ! Confirmation attendue dimanche à Louis II, contre Guingamp.

En tout cas c’est bien connu, les destins ne tiennent qu’à un but. Jardim et Monaco peuvent en témoigner.

(Macky)

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents